Apéritif

Premier rendez-vous.
Tu m’as retrouvé à la gare.
Premier contact agréable et décontracté. Tu souris, tu attendais ce moment depuis longtemps.
Tes yeux brillent comme si tu étais devant une friandise.
Tu es belle dans cette robe fendue qui met tes formes en valeur et laisse apparaître tes jambes élancées.
Il nous reste 30 km avant de rejoindre l’auberge où nous devons passer cette soirée.
Voiture de location. Tu me laisses prendre le volant, tu seras mon copilote. C’est ta région!
Centre ville. Intersections, feux rouges, signalisations, files…
Discussion à bâtons rompus : ta joie de l’instant présent, ton passé, tes espoirs, les points remarquables de cette belle vile que nous traversons…
Tu es loin de moi, mais le dos contre la portière pour mieux me regarder
Sortie de la ville : rocades, sens giratoire, bretelles…
Toi : le lieux que tu as choisi pour cette rencontre, tes expériences passées, …
Volontairement ou non, les tourments de la route t’on rapproché de moi, Ta main sur ma nuque est douce et le mouvement de tes doigts apaisants. Je ne résiste pas à l’envie d’avancer ma mains vers ta jambe que je frôle à chaque passage de vitesse. Tu ne te retires pas.
Arrivé à la barrière de péage de l’autoroute : arrêt devant la guichet, ouvrir la fenêtre, prendre un ticket, le ranger, enclencher une vitesse, redémarrer,..
Tu ne dis rien. Tu t’es encore rapprochée de moi. Ta tète contre mon épaule, ta deuxième main remonte ma jambe et commence à se promener sur mon torse.
Autoroute : vitesse de croisière, régulateur, concentration sur la bande de bitume et les obstacles mobiles,..
Toi: tu me dis combien tu attendais d’avoir un homme dans tes bras, qu’il te faut repartir à la découverte de sensations oubliées…
Ta main se fait inquisitrice et visiteuse. Après avoir déboutonné ma chemise pour ce promener sur mon torse, voilà qu’elle se descend sur ma virilité pour en percevoir les formes. Tu ne tardes pas à réveiller en moi une érection légitime.
Sortie de l’autoroute : bretelle, guichetier, ticket, carte de paiement, redémarrage.
Toi : « ..tu es grand! Je te veux! »
Ta main a défait ma ceinture, fait glisser le zip de ma braguette et s’est glissée sous mon slip. Après être allée me malaxer les bourses du bout des doigts, ta main s’est enroulée autour de ma hampe qu’elle branle allégrement. La présence du guichetier ne t‘as à peine dérangé, te contentant de masquer ta main sous les pans de ma veste..
Départementale : Obscurité, circulation à double sens, traversée de village, crépuscule, ..
Conduire maintenant devient un doux supplice.
Ta dernière parole : « Roule tout droit. Laisse moi faire!.. »
Tu as défait ta ceinture et , après avoir fait glisser légèrement mon pantalon et mon slip, tu as passé ta tête sous le volant et a englouti ma queue pour un pompier dans les règles de l‘art. Tu en profites pour taquiner mon gland avec ce petit bijou que tu t‘es fait poser sur la langue.

Conduire dans ces conditions devient un exercice aléatoire et j’avoue ne plus savoir si nous étions loin de notre destination, quand cédant à tes ardeurs, j’ai fini par exploser dans ta bouche. Il m’a fallu rattraper d’un coup de volant un moment d’égarement. Tu t’es relevée et ta main est venue apportée à ma bouche un peu de cette sève recueilli au bord de tes lèvres : douce et chaude amertume.
Toi : « Désolé de n’avoir pas pu attendre, j’avais envie d’un apéritif! »
Pour finir, notre périple et après avoir remis ta ceinture, tu reviens poser la tête contre mon épaule et ta main reviens couvrir mon sexe alangui encore humide de ton labeur. Douce chaleur protectrice !
Quelle belle entrée en matière!Nous traversons une superbe foret domaniale avec ses grands arbres et ses allées cavalières. Encore sous l’emprise de tes tendres caresses, j’engage le véhicule dans une allée et l’arrête à quelques dizaines de mettre de la route. Je vais pouvoir me consacrer un peu à toi..


…Enfin!

Publicités

9 réflexions sur “Apéritif

  1. chilina 26 septembre 2009 / 1:09

    Une soirée magnifique à venir …Où il semble si naturel de commencer par le dessert …Le repas n'en sera que plus doux, plus long, plus surprenant …
    De bien douces et tempétueuses pensées à songer à ce festin !

  2. Ange solaire 26 septembre 2009 / 7:09

    Je découvrirais bien la campagne en votre compagnie…

  3. psganarel 27 septembre 2009 / 6:42

    @Chilina:
    Le desert, non!
    Un délicieux amuse-gueule pour ouvrir une magnifique soirée!

    @Ange Solaire:
    Vos campagnes ou les miennes?
    Dans les deux cas, ce serait un plaisir!

  4. Ange solaire 27 septembre 2009 / 11:53

    Pourquoi pas les deux? (Gourmande? Qui, moi? Sourire…)

  5. psganarel 27 septembre 2009 / 1:01

    @Ange solaire:
    Vous, gourmande? Pas plus que moi!
    Qu'elle séduisante idée!

  6. Mysterieuse 27 septembre 2009 / 5:00

    Délicieuse mise en bouche ,si je peux me permettre…Bonne soirée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s