Origine du monde

Je ne peut m’empêcher de vous faire partager un coup de cœur pour cette toile du XIXème siècle de Gustave Courbet, contemplée il y a peu au musée d’Orsay.

Joanna, la belle irlandaise qui y est présentée, ne correspond plus aux standards esthétiques parfois contestables de notre époque. Mais cette œuvre provocatrice dégage une terrible puissance érotique . Ce corps de femmen superbe dans sa nudité , est envoûtant.
Encore partiellement habillé et pourtant complètement offert, il semble prêt à accueillir celui qui la contemple. Je peux m’imaginer en caresser les seins et le sexe tendue près à en prendre possession.

On peut également imaginer Joanna endormie, son corps déjà comblé d’avoir trop aimé. Je voudrais m’allonger à ces côtés pour en ressentir la chaleur , le parfum et couvrir de ma main ce sexe attendri.

J’ai une autre certitude : cette nuit là …

..Tu lui ressemblais!

Publicités

5 réflexions sur “Origine du monde

  1. chilina 7 octobre 2009 / 11:04

    Ressembler à une femme peinte mais terriblement  » vivante « , qui vous a fait rêver, qui, au delà de la toile a attirées votre main, vos caresses, doit être particulierment émouvant …

  2. Evanescence 8 octobre 2009 / 7:25

    Gustave Courbet… Une fois encore, d'un rivage à l'autre 😉

  3. L'Effrontée 8 octobre 2009 / 3:27

    Plus qu'une toile, il est votre regard qui la fait vivre.
    N'est-ce pas finalement l'ultime ?

  4. Flo 9 octobre 2009 / 4:02

    C'est intéressant cette toile car je m'interrogeais récemment sur la beauté du « poil ». Personnellement, je trouve cela assez laid, touffu, gênant, assez peu hygiénique finalement…Mais quand on s'intéresse d'un peu plus près à la peinture, on réalise que nombreux sont les peintres qui ont représenté ces poils. Dans le cas présent, il est évident que l'épilation a toujours été superflue !
    Si on résume, l'artiste peintre saisit dans le poil pubien quelque chose de « beau ». J'ai encore du mal à me faire à cette idée. Mais je vais continuer à y réfléchir. Bon WE !

  5. psganarel 10 octobre 2009 / 6:18

    @Chilina :
    Je ne sais pas qui est le plus ému des deux!

    @Evanescence :
    Oui, comme un echo avec ma vision d'homme. C »est l'audace de cette toile pour l'époque qui en fait sa force!

    @Effrontée :
    Ultime, je ne sais pas. Mais c'est mon critère pour dire si une toile est une grande oeuvre. -)

    @Flo :
    Difficile de regarder avec nos yeux de contemporain, les critères esthétiques d'une toile peinte il y a maintenant 150 ans.
    Je pe,se que pour l'artisten c'est aussi une manière de rendre du relief au corps. Ne pensez pas que les autres vous regardent avec vos yeux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s