Musique

Se coller contre l’instrument,
La main gauche tient le manche au dessus de la tète
La jambe avancée cale l’instrument pour éviter qu’il ne s’échappe.
La main droite glisse sur les volutes rondes et harmonieuses de l’instrument
Et enfin se pose sur les cordes qu’elle caresse du bout des doigts
La main gauche serre les codes contre le manche,
La main droite vient les heurter, les pincer, les brosser
Les cordes se tordent, vibrent
Alors amplifié par la caisse généreuse de l’instrument, un son chaud et grave s’élève dans la pièce.
Une fois, deux fois, trois fois, les doigts s‘insinuent entre les cordes.
Le pincement de la main gauche en modifie la tonalité, le timbre …
L’instrument se cabre, se donne, résonne, prend vie au rythme imposé par mes doigts.
Les notes s’envolent et emplissent l’espace autour de moi.
La musique prend corps…

Photo jeff bowlin
…Cette nuit là, l’instrument qui était entre mes mains, c’était ton corps .
Tendu, allongé, emprisonné, parcouru, pincé, caressé, pénétré.
La musique que nous avons joué, c’était celle de ta jouissance et de ces orgasmes en cascade.

Maintenant, avec toi, je me sens une âme…

.. de virtuose!
Publicités

10 réflexions sur “Musique

  1. Effrontée 16 octobre 2009 / 3:24

    Vos mots balancent à l'apprentie mélomane que je suis! Encore!

  2. chilina 16 octobre 2009 / 9:25

    Il m'a semblé passer sous votre fenêtre..
    La musique s'en échappait, les accords étaient puissants mais la mélodie en était douce …
    La mélopée s'est entendue encore longtemps, loin…Comme une invitation à revenir l'écouter ..

  3. Miss Anis 17 octobre 2009 / 5:38

    Apprendre à jouer d'une femme, la faire vibrer d'un son clair…
    Sans fausses notes et d'un parfait accord.
    Oui cela s'appelle la virtuosité, c'est long, mais à force de pratique…tout arrive.
    Sourire à toi

  4. psganarel 17 octobre 2009 / 5:47

    @Effrontée:

    Balancez, belle Efrontée. Laissez vous emporter par mes rythmes et dansez sur moi!

    @Chilina:
    Oui, l'air était tendre et delicieux. Sans aucun doute, je le reprendrai.

  5. psganarel 17 octobre 2009 / 5:50

    @MissAnis :
    Je peux dire que nous avons trouvé l'accord parfais, étonnement rapidement. Un delice!
    Amitié

  6. Dana 18 octobre 2009 / 7:30

    Jolie partition : )
    Bon dimanche.

  7. Mysterieuse 20 octobre 2009 / 11:17

    Quand le corps par le biais du désir devient la partition d'une oeuvre musicale et charnelle,on aimerait inventer de nouvelles notes de musique pour prolonger la gamme et renouveler la création

  8. Flo 20 octobre 2009 / 6:06

    Vous voilà musicien désormais…le nombre de vos talents ne cessent de m'impressionner ! 🙂
    Bien le bonsoir Monsieur Amadeus, je ne peux que vous souhaiter d'autres belles compositions…

  9. Insoumise 21 octobre 2009 / 6:51

    J'aime beaucoup ce parallèle entre l'instrument et le corps d'une femme…
    Votre texte est , à mon gout, d'une exquise sensualité…

    Je vous embrasse

  10. psganarel 22 octobre 2009 / 5:55

    @Dana :
    La partition n'est rien, sans l'instrument qui va lui donner vie!

    @Mysterieus:
    Plus que la variete des notes, je pense d'avantage à la variété des instruments. Le reste demande un peu d'inspiration.

    @Flo:
    Je ne sais quels autres talents vous me prettez, mais vous me flattez. A bientot

    @Insoumise:
    Ravis de vous plaire. Savourez et revez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s