Chemise

Sur une inspiration de L’Efrontée.
Empressement matinale
Un col de travers
Toi en peignoir,
Tes mains à mon coup
Tes yeux qui se fixent sur les miens
Ta bouche qui s’entrouvre,
La pointe de ta langue qui se promène sur tes lèvres
Tu as faim et tu n’en resteras pas là !

Photo Keng

Ces mains qui attaquent un à un les boutons de ma chemise
Tes lèvres qui se posent sur ma peau qui se dévoile.
Déboutonnage terminé, tu en écartes les pans d’un geste large
Prendre possession de mon torse
De ta langue me balayer, avec tes dents mordiller la pointe de mes seins
Comme la goute d’eau qui ruisselle, tu trouves mon nombril

Une boucle de ceinture qui se dégage, un zip qui descend
Des mains qui écartent et qui font choir.
Une bouche sur le tissu, des dents qui se montrent
Un regard brillant qui remonte, un sourire sur tes lèvres
Désarmé..

Photo stacie vanhulst

Une main qui caresse, une main qui enserre
Une gorge qui ronronne son envie
Des doigts qui s’insèrent et crochètent
Une dernière barrière qui tombe
Une virilité qui se déploie

Ta bouche qui prend possession
Des dents qui décalottent
Une main qui branle
Une main qui fait rouler
Une gorge affamée qui s’emplie
Et toujours ses yeux qui sourient, qui invitent

Alors que les tempes battent, que le sexe vibre
Je te redresse pour prendre ta bouche
Ce peignoir qui tombe dégage un corps nu
Tes bras autour de mon coup, mes mains sous tes cuisses
Soulevée comme une plume
Un sexe déjà trempé
Irrésistiblement empalée sur mon pieu
Un râle de plaisir à mes oreilles

Déposée sur le bord de la table
Pour mieux t’ouvrir
Pour mieux te pilonner, te défoncer
Au moment où dans un dernier cri,
Tu pars en arrière pour libérer ta jouissance
J’explose et t’inonde de mon foutre chaud
Mon corps secoué de spasmes incontrôlés
Et m’effondrer sur ta peau pour la sentir une dernière fois

Toujours autant à la bourre
Me rhabiller à la hâte, col encore de travers
T’admirer une dernière fois, nue , écartelée sur cette table
T’embrasser une dernière fois
Et courir, la tète dans les étoiles

Bonne journée!

Publicités

6 réflexions sur “Chemise

  1. chilina 28 novembre 2009 / 1:19

    …Avec le risque de la retrouver dans le même état à votre retour, prête à finir ce qu'elle avait commencé …Remettre votre col droit…Avec dans ses yeux brillants, encore plus d'éclat … A l'idée de vous déshabiller !
    Bonne fin de journée :))

  2. Mysterieuse 28 novembre 2009 / 3:04

    Ca se déguste comme la douceur liquide d'un sucre d'orge qui coule au fond de la gorge…J'adoooore!Bon WE

  3. Ashtarte 28 novembre 2009 / 6:22

    Avec une telle activité,
    on ne peut que passer une bonne journée…
    Pour avoir tenter l'expérience a quelque détail prés,
    Il est clair qu'on a le sourire bien accroché.

  4. L.Effrontée 29 novembre 2009 / 5:36

    😉 … Je vous l'avez dit… gourmande je suis, gourmande je reste !

  5. psganarel 29 novembre 2009 / 5:02

    @Chilina :
    Quelle delicieuse idée! Nous reprendrons ce soir…

    @Mysterieuse:
    Et s'il venait que vous en laisiez couler sur votre peau, je viendrais la ceuillir avec ma langue. -)

    @Ashtarte :
    Gourmande vous aussi! -)

    @L'effrontée:
    Restez, je vous en prie! Bien à vous.

  6. Flo 30 novembre 2009 / 9:13

    22h10 : mince !
    Vivement demain matin 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s