Le dompteur

Photo Gabrielle Rigon

Vêtue de quelques dessous affriolants,
Tu regardes approcher celui qui pourrait être ta proie.
Il t’admire, te désire.
Sereine, de ton regard de braise, tu suis son déplacement,
Ne le quittant pas des yeux, vigilante.
À quatre pates sur ce grand lit,
Théâtre de tes envies,
C’est la cage !

Tournant sur toi-même pour t’exposer sous tous les angles,
Offrant ta croupe à la caresse de son regard !
L’attirer à toi sur le bord du lit,
Te dresser devant lui,
Passer tes mains derrière sa nuque,
Audacieuse, voler un baiser sur ses lèvres,
Mordiller le lobe de son oreille,
Venir à bout de sa chemise,
Glisser tes griffes sur sa poitrine,
Tu es la bête sauvage !

La cravache fend l’air,
S’abat sur ta cuisse.
D’un bond tu recules,
Rugir ta surprise.
Mais reprendre l’initiative,
Revenir sur lui féline,
Faire tes griffes sur un bouton, un zip.
Toiser son regard quand ta main glisse sur sa queue ,
Audace réprimée, la cravache cingle encore,
Derrière la morsure qui brule,
Ton ventre qui frissonne.
Il admoneste,
Il est le dompteur !

Photo Darker Sight

De ses vêtements débarrassés,
Il entre dans l’arène,
Mâle attitude.
Le regard planté sur toi,
De sa voie chaude ordonne,
Sa main guide, saisit, attache,
Tu es à sa merci.
Sur ta peau, la froide caresse du cuir,
Dessine la silhouette de tes courbes,
Glissant entre tes cuisses,
Flatte ta croupe,
Espoir grisant, ce doigt qui déplace le string,
Et la brulure qui saisie encore,
Tu protestes,
Mais ta chatte inondée appelle,
Il dresse !

Quand enfin sa main se glisse,
Alors tu t’inclines,
Le fauve se fait minou,
Tu t’ouvres, laisse libre court,
Tout ton corps l’appelle,
Cherche la caresse, la chaleur.
Quand enfin il te possède,
Tu râle ton plaisir.
Tu le voudrais toujours plus profond,
Planté en toi,
Le sentir palpiter,
Il saisit, il possède, frappe encore,
T’arrachant ces cris,
Déclenchant ses ondes délicieuses,
Tu t’abandonnes à la jouissance,
Il fait son numéro !

Photo From « Da maniera que eu gosto »

De ces vagues successives,
Tu te relève à chaque fois,
Tu le rattrapes,
Tu l’enfermes,
Tu l’avales,
Attendant son plaisir,
Qu’enfin, au paroxysme, il s’abandonne,
T’inondant de sa sève, sur toi, en toi,
S’effondrant sur la couche,
Le laissant agneau, terrassé à tes cotés.
Et toi, tigresse, de quelques coups de langue savourant …

Photo From « Copius Prime »
…Ta proie !
Publicités

12 réflexions sur “Le dompteur

  1. chilina 25 février 2011 / 9:56

    Emportée par les images et les sensations que provoquent vos écrits, à en ressentir la brûlure du cuir mais aussi l'envie de griffer, j'ai envie de vous dire …Ce plaisir d'Elle, à vivre assurément ! 🙂

  2. Sganarel 1 mars 2011 / 10:51

    @Chilina:
    Griffez, madame, et vous trouverez votre dompteur!

    @Titia:
    Ou dents acérées sur une corps de déesse!

  3. dita 3 mars 2011 / 10:28

    c'est vraiment très bien décrit… on l'imagine telle une lionne en cage sur ce lit, tournant, un peu affolée et sûre d'elle à la fois…lui le dompteur, sa présence, son approche pour la dompter… la fin est sublime.
    bravo pour ce délice d'écriture!
    🙂

  4. Sganarel 3 mars 2011 / 10:59

    @Dita:
    Plus qu'affolée, j'aurais dit impatiente et tentatrice. Merci.

  5. Pro-fesseur 4 mars 2011 / 1:03

    je ne connaissais pas ce blog

    et bien, très jolie prose, la force retenue de la féline, qui au final n'accepte de son dompteur que ce qu'elle désire avant de le dévorer…

    belle image, merci

    V

  6. Sganarel 5 mars 2011 / 5:10

    @Pro-fesseur:
    Dompteur ou petit rongeur sous des griffes félines…
    Bienvenue sur ces pages

  7. Mysterieuse 10 mars 2011 / 9:40

    Délicieuse féline que vous décrivez là ! Taquine et amoureuse et si tendancieusement séductrice !
    Vos mots sont délicieusement évocateurs

    Des baisers

  8. PSganarel 10 mars 2011 / 10:40

    @Mysterieuse:
    Oui, simplement dévorante! -)

    Baisers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s